Forum ouvert ~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm Not a Damsel In Distress ! (PV : Neal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiani Stella
Nobilty
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 21

MessageSujet: I'm Not a Damsel In Distress ! (PV : Neal)   Jeu 25 Juin - 1:45

Les maillons dorés se mouvaient doucement entre les doigts minces de la jeune fille et sous ses yeux distraits. Il s’agissait d’un collier en or assez simple, avec une aquamarine sculptée en guise de pendentif. Très joli, un peu cher par contre, pas que ce soit vraiment un problème pour Shiani Stella. Elle pouvait facilement se faire plaisir dans ce genre d’endroit.

Mais le bijou ne retenait pas son attention tant que ça, son regard, pourtant rivé dans sa direction, fixait le vide. Par contre, si ses yeux étaient absents, ses oreilles, elles, fonctionnaient à plein régime.

Non, Shiani n’était pas particulièrement intéressée à acheter quoi que ce soit ici, même si cette petite boutique de bijoux lui donnait une bonne impression. Les clients piquaient plus son intérêt. Ou, du moins, leurs discussions. Si certains se contentaient de s’extasier sur les produits en vente ou les critiquer d’un air suffisant, d’autres faisaient ce que les gens bien nantis faisaient de mieux : s’échanger des ragots. Et les ragots, pour quelqu’un en recherche d’informations et sachant écouter les discrets murmures, ça pouvait être une véritable mine d’or.

Une mine d’or très décevante pour le moment en tout cas. Shiani finit par froncer les sourcils d’irritation. Si elle pouvait maintenant écrire un livre sur la vie d’une certaine fille de riche et raconter à quel un tel ser était craquant et magnifique, il n’y avait rien d’intéressant à se mettre sous la dent. Avec les récents évènements et les disparitions, elle aurait pensé que les gens en parleraient un peu plus. Tsk.

Soupirant intérieurement, la jeune fille décida qu’elle n’avait plus envie de creuser pour trouver l’or. Sans doute aurait-elle eu plus de chance dans un endroit plus bondé, mais le choix ne lui était pas revenu. Ça lui apprendrait à suivre une servante partie faire des courses pour finalement se faire dire d’aller s’acheter quelque chose en attendant (et de ne « surtout pas » s’éloigner). Elle s’était dit que, pour s’informer sur ce qui se passait et comment la population réagissait, toute occasion de sortir était bonne à prendre, mais ce coup-ci s’annonçait plus comme une perte de temps qu’autre chose. Et Shiani Stella n’aimait pas perdre son temps.

Elle finit par porter son attention sur le collier dans ses mains. Oui, il était joli…

Bon… tant qu’à venue, autant ne pas repartir les mains totalement vides. Le bleu était sa couleur préférée en plus.

Quelques minutes plus tard, la demoiselle sortit de la boutique qu’elle ne devait pas quitter, le collier au cou. Son regard balaya les environs : aucun signe de la servante. Shiani décida donc d’explorer un peu les environs. Avec de la chance, elle trouverait quelque chose d’intéressant. C’était toujours plus productif que de rester plantée là.

Elle explora donc, un peu blasée, jetant des coups d’œil par les vitrines des petits commerces des environs. Son petit manège dura plusieurs minutes sans interruption, jusqu’à ce que…

-Eh ! Psst ! Petite !

Shiani s’arrêta avant de se tourner vers la ruelle sombre d’où provenait la voix. Un homme d’un certain âge dont les vêtements avaient connu de meilleurs jours semblait chercher quelque chose au sol. C’est moi que t’appelles petite !?

-Toi ! J’ai perdu ma montre, c’est un souvenir de ma femme. Tu peux m’aider à la retrouver ? Ma vue n’est plus ce qu’elle était. J’ai de quoi de récompenser si tu me donnes un coup de main, juré !

La jeune fille observa l’homme qui fouillait de plus belle, un sourcil arqué. S’il disait vrai, elle pouvait toujours l’aider et peut-être même demander ce qu’il savait sur ce qui se passait dans les environs (ce genre de type avait tendance à en savoir, des choses), mais… si c’était un piège destiné à attirer les jeunes filles innocentes… Shiani s’assura qu’un poignard dissimulé sous sa robe était bien à porter de main avant de faire quelques pas en avant.

Quelques secondes suffirent pour que la lumière éclairant la ruelle soit obstruée. En jetant un coup d’œil par-dessus son épaule, Shiani put voir trois hommes assez massifs coupant la sortie. En avant, un autre type sortit de l’ombre alors que celui qui feignait de chercher une montre se releva.

-Balance tout ce que t’as, gamine, et on te laisse partir, l’intimida un des types qui l’empêchait de partir.

L’héritière des Stella laissa échapper un grognement, c’était décidément pas son jour.

-Dépêche-toi, c*nasse ! Le collier tiens, lance-le.

-À moins que tu veuilles qu’on aille le chercher nous-mêmes, se moqua l’acteur en s’avança d’un pas.

Voyant qu’elle ne réagissait pas, il s’avança encore plus, clairement impatiemment d’obtenir son butin avant d’avoir des problèmes.

-Bouge pas espèce de petite pes-AAAAAARGH !!!

Ce magnifique coup de pied dans les valseuses, il ne s’y attendait visiblement pas. Shiani ne put retenir un sourire en quoi alors que l’agresseur pliait en deux sous les regards surpris de ses compagnons. Vu que cela aurait sans doute comme effet de mettre en colère ces derniers et que, dans le cas où l’autre était immobilisé pour le moment, ça faisait toujours un quatre contre une, elle préféra tenter la fuite. Si ces abrutis avaient encore deux neurones qui fonctionnaient, ils ne la suivraient pas en pleine rue.

Profitant de l’effet de surprise, elle se jeta en direction du barrage humain, un poignard dégainé au moment de son attaque à la main, avec l’intention de leur passer entre les jambes.

Si cela ne fonctionnait pas, elle allait devoir forcer le passage
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neal Allen
Domestic
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 19/06/2015

MessageSujet: Re: I'm Not a Damsel In Distress ! (PV : Neal)   Jeu 2 Juil - 22:05




∞ I'm not a Damsel in Distress !
Shiani Stella & Neal Allen


Londres, Commerces, aux environs de 15h.

C'était plutôt un beau jour qui s'annonçait et Neal en profitait pour déambuler dans les ruelles londoniennes. Il faisait assez chaud et aucun nuage à l'horizon. Le démon déteste la pluie, pas parce que ça mouille, mais plutôt parce que ça abime ses magnifiques cheveux et qu'ils ondulent légèrement quand ils sont trempés, et ça, ça lui déplait fortement.

Il arrivait souvent au démon de s'arrêter devant les vitrines et de regarder un peu ce qu'il se trouvait à l'intérieur de la boutique. Combien de temps pouvait-il flâner comme cela devant les nombreuses petites boutiques et leur alléchante vitrine ? Plusieurs fois il arrivait à Neal de stopper sa marche juste devant une boulangerie et de regarder les succulentes pâtisseries qui le faisaient saliver. Depuis combien de temps n'avait-il pas eu un bon repas ? Au moins depuis son dernier maître. Le démon n'a peut-être pas vraiment besoin de se nourrir, mais la gourmandise de Neal l'emporte toujours.

Neal rêvassait. Il marchait très lentement en repensant à la dernière fois où il avait pu goûter à une de ces pâtisseries. Depuis qu'il est à Londres, Neal n'en a jamais mangé. Pour une raison simple : les pâtisseries sont beaucoup trop chères et le démon n'a pas vraiment d'argent pour se les payer.

D'un côté, ne pas avoir de maître pouvait être bénéfique. Au moins, il ne risquait pas de tomber sur un gamin capricieux ou un vieux bourgeois infâme. Mais de l'autre... Neal n'avait absolument rien à faire, il passait ses journées à marcher dans la rue ou encore chercher des petites âmes égarées. Bien que le démon déteste les petites âmes sans trop grande valeur ou avec un goût plutôt horrible, il n'a pas vraiment le choix. Pour une fois, il aimerait bien au moins se mettre une petite âme délicieuse sous la dent. Enfin, peut-être qu'un jour... Il ne faut pas trop désespérer.

Son regard s'était arrêté sur l'enseigne d'une boutique à la façade neuve. Il devait sûrement s'agir de la boutique préférée du démon, et de loin d'ailleurs. Et ce, pour une raison assez amusante. En effet, il s'agissait d'une boutique de divers produits laitiers... Dont du fromage...

Le jeune démon s'aventura dans la boutique et jeta un oeil à toutes les sortes de fromages dans les vitrines. Il semblait d'ailleurs hésiter sur celui qu'il allait prendre. Certains avaient l'air succulents, d'autres un peu moins. Certains étaient plutôt chers, d'autres ne dépassaient pas quelques pièces. Neal demanda même quelques conseils au marchand avec qui il avait sympathisé et jeta son dévolu sur un certains fromage bien blanc. Le démon sortit sa bourse pour vérifier si il avait assez pour s'acheter ce fameux fromage et lorsqu'il le secoua, quelques pièces tombèrent sur sa main. Il les compta rapidement. Quelle chance, il avait tout juste assez pour l'acheter, ce fromage.

Neal sortit environ une demi-heure après être rentré. Il avait un sachet en papier blanc dans les mains, contenant son précieux futur repas. Le démon était tout content, il souriait et il marchait gaiement à travers les rues. Rien ne pouvait le mettre en colère. C'était limite si il ne se déplaçait pas en sautillant.

Le démon regardait le ciel bien dégagé avec un air satisfait et se dirigea vers la Tamise, non loin des magasins. Il se posa sur un banc et regarda le fleuve. C'était un peu un petit rituel, à chaque fois que Neal sortait, il se baladait près du courant d'eau. Un petit moment de détente lui faisait grandement du bien et il pouvait se relaxer les épaules ou même s'affaler sur le banc. Il était dehors, certes en tant qu'ancien majordome il avait des manières; mais il n'avait aucun maître. Neal était libre comme l'air et n'avait pas à se soucier de son image devant les simples passants.

Après quelques dizaines de minutes environ, le démon se releva et se redirigea vers les magasins pour enfin prendre le chemin de sa maison. Il commençait à avoir mal au cou et il en avait marre d'être entouré d'êtres humains. Toute cette nourriture commençait à lui monter à la tête et il n'avait qu'une envie : retourner chez lui et déguster sa délicieuse fondue. En espérant qu'il avait au moins quelques morceaux de pain.

Neal était sur le chemin du retour et s'arrêta lorsqu'il entendit quelqu'un crier. Enfin, ce n'était pas un cri, mais surtout un langage vulgaire qui avait heurté les si délicates oreilles du démon. Il regarda un peu les petites rues en ciblant celle où ce qui semblait être un homme avait daigné utiliser un vocabulaire aussi bas.

❝ Ce ne sont pas mes affaires,  murmura le démon en haussant les épaules et en tournant les talons, visiblement pressé de rentrer chez lui.

❝ Bouge pas espèce de petite pes-AAAAAARGH !!!

Neal se stoppa à nouveau. Peut-être que ça allait l'intéresser au final. Quelqu'un semblait être dans l'embarras, et qui plus est, de ce que le démon avait réussi à décrypter, il s'agissait d'une dame. Ou une demoiselle en détresse. En tout cas, elle semblait avoir besoin d'aide.

Son sachet à la main, Neal se mit à courir en direction de la ruelle et aperçu trois sortes de tanks humains. Il s'approcha et passa sa tête entre celle de deux des hommes. En face, il y avait une jeune demoiselle et un autre homme, plié à terre. Les hommes ne l'avaient même pas remarqué, quelle bande d'idiots.

❝ Oh, si c'est bien ce que je pense... Elle en a du culot la petite !  Lança Neal en ricanant légèrement.

Peut-être qu'il n'aurait pas dû se poser entre deux des trois hommes. Alors qu'il regardait les hommes imperturbables en rigolant, il n'avait pas vu ce qui se ruait vers lui. Tout à coup, les trois hommes se séparèrent et Neal était désormais tout seul au milieu du passage. En regardant à nouveau devant lui, il aperçu une lame pointée vers lui. Et la personne au bout n'était autre que la jeune demoiselle.

❝ Waw, doucement mademoiselle ! Je suis juste venu voir si vous aviez besoin d'un coup de main... Je ne suis pas du tout avec ces singes qui viennent de vous attaquer injustement.  Dit-il en levant la main gauche, tenant toujours son sachet avec la droite.

Bon, peut-être que le démon s'était réjoui trop tôt. Il y avait 4 hommes prêts à lui sauter dessus pour les avoir interrompu et une jeune demoiselle qui le prennait pour un ennemi.


made by great thief.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I'm Not a Damsel In Distress ! (PV : Neal)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rescue a damsel in distress: Done. Twice. - feat Elrohir!
» Kitty cat Babs in distress [Shawn]
» My turn to be in distress.
» Toronto Maple Leafs
» No road is long with good company. - Neal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London's Butler :: Ici on joue... :: Londres :: Commerces-
Sauter vers: